Bouleversé

Unbenannt-2

Le temps, c’est précieux et souvent nous ne le remarquons que lors du moment ou nous n’en avons plus. Plus de temps pour un rencontre, plus de temps pour dire une gentillesse, plus de temps pour un embrassement et quelque fois même plus de temps pour dire au revoir à quelqu’un qui est parti pour toujours.
Pour aujourd’hui j’avais prévu des idées décos pour le jour de la St. Valentin mais la mort inattendue du mari d’une chère collègue nous force à s’arrêter et de reporter mon post un ou deux jours. Après cette pause je vais donc les publier. En regard d’un tel coup de sort imprévisible nous devrions peut-être célébrer un jour de la St. Valentin plus qu’une fois par an et passer du temps avec notre partenaire, nos familles ou nos amis.

 

Roses à raffoler

Roses1

Des roses en pâte levée cuites dans mes caissettes à cupcakes – un délice même pour ceux qui ne brulent d’amour pour les cupcakes. Si vous hésitez de faire une pâte levée je vous conseille d’essayer cette recette. Avec 250g de farine vous ferez 12-14 cupcakes dépendant de l’épaisseur de votre pâte déroulée.

Ingrédients pour la pâte:
250g de farine
1 œuf (M)
1 prise de sel
10g de levure
env.  65ml  de lait (tiède)
30g de beurre souple
40g de sucre
(lait et 1 jaune d’œuf pour la dorure)

Ingrédients pour le fourrage:
1 pomme râpée
1 c à soupe de poudre d’amandes
1 c à soupe de noisettes (en fines tranches)
1 c à soupe miel

Mélangez farine, sel, l’œuf, levure et lait. Laissez reposer pour environ 15 minutes ce qui fait la pâte plus élastique et pétrissable. Ensuite pétrissez d’abord le beurre souple et rajoutez le sucre par petite quantités. Couvrez la pâte d’un essuie-mains humide et laissez lever pour une  heure au moins. Etendez la pâte sur une place légèrement farinée et aplatissez-la aux mains. Pliez le côté gauche et droit vers le centre et faites-le avec le bord haut et bas aussi. Laissez encore  lever ce « paquet » pour 20 minutes.

Râpez la pomme entretemps et rajoutez amandes, noisettes et miel.
Divisez la pâte en quatre parties égales et étendez-les au rouleau l’une après l’autre. Découpez trois cercles (diamètre de 10cm) de chaque partie.

Roses2

Coupez chaque partie en quarts omettant le centre. Mettez-y le fourrage à l’aide de deux cuillières à café. Enveloppez le fourrage des quarts de pâte en sens horaire de sorte qu’ils se superposent et forme la rose. Mettez les roses dans les caissettes cupcakes, laissez-les reposer pour 15 minutes et étalez un peu de dorure dessus. Enfournez à 180°C pour environ 20 minutes. Sortez-les du four et laissez-les refroidir sur une grille. Sortez-les des caissettes après.

Roses3

Saupoudrez les roses de sucre glace et servez-les avec un peu de Gentilly. Simplement irrésistible et un régal parfait pour la Saint-Valentin.

 

 

 

 

Une tasse de ….

Cup1

.. thé accompagné d’un biscuit au chocolat pour la voisine malade, … chocolat somptueux pour l’amie fleuriste et de beaucoup de bisoux cerise pour la St. Valentin. Peu importe ce que vous mettez dans votre tasse elle sera une attraction. Tout ce qu’il vous faut c’est du papier cartonné de 25×20 cm, un peu de papier imprimé, le modèle, un crayon, un plioir, des ciseaux et de la colle.

Cup2Taillez votre papier cartonné si nécessaire et plier à 4,8,12,16,20 et 24 cm sur le côté long du papier. La bande de 1cm sera utiliser pour fermer la tasse. Du côté court pliez à 4 et à 14cm. Ainsi vous aurez trois partie d’une envergure de 4, 10 et 6 centimètres. Pour le coprs de la tasse il faut couper 6 bandes de 8×3,5cm du papier imprimé. Collez-les sur les 6 tronçons du milieux. Avant de coller la tasse il faut inciser le bas de la tasse, c’est à dire inciser la partie 4cm du côté long. Ainsi le fond de la tasse se laisse très bien former.

Cup3

Pliez les partie longitudinales l’une après l’autre et coupez un triangle dont la pointe touche juste le plis en travers. Si vous possédez un envelope punch board mettez le croisement des plis juste au milieu du poinçon. (la foto montre le fond poinçonné avec l’envelope punch board)

Cup4

Maintenant tournez la partie 6cm à l’intérieur de la tasse et fixez-la avec un peu de colle. En même temps pousser la bande de 1cm sous le bord rabattu du côté opposé. Ainsi le corps de la tasse est fermé en rond.

Cup5Cup6

Ensuite tournez la tasse et collez les pattes du fond dans le sens horaire. A la fin fermez le tout avec un cercle en papier un peu plus petit que votre tasse.

Cup7Une bande de 13x2cm du papier cartonné servira d’anse. Coupez un morceau de 12×1,5cm du papier imprimé et collez-le au milieu de l’anse. Tirez l’anse sur le côté du plioir pour l’arrondir légèrement. Collez l’anse au milieu d’une section de votre tasse. Si vous êtes perfectionniste ne collez que 5 bandes de papier imprimé au début et collez la sixième avec l’anse en une opération. Mettez le haut de l’anse sous la bande du papier imprimé, collez celui-ci sur la tasse et collez le bout de l’anse ci-dessus.

Cup8

Attachez une petite étiquette révélant donataire et bénéficiaire. Choisissez couleur et forme selon l’occasion ou destinataire. Pour la tasse bleue coupez une fleur en rose par exemple et pour la tasse de la St. Valentin un cœur étincelant sera formidable.

 

 

 

Eric-Emmanuel Schmitt

Schmitt

Dans son roman « Les perroquets de la Place d’Arezzo » Schmitt, né à Sainte-Foy-lès-Lyons, décrit la vie et les chagrins des habitants de la Place d’Arezzo. Il jette la lumière des phares sur les differents couples et sur ceux qui se cherchent encore. Le mystère d’une lettre d’amour anonyme envoyé aux habitants de la place révèle erreurs, illusions et désillusions. Il y a le politicien de premier plan dont le lecteur découvre qu’il est un dragueur, Diane une femme très élégante et obsédée sexuelle qui a des rendez-vous sadomasochiste, le banquier sérieux qui aime les hommes mais mène une vie familiale traditionelle et le galeriste qui dénie son amour pour sa secretaire car celle-ci ne correspond pas du tout à l’idéal de sa clientèle d’amateur d’art. Pas à pas le lecteur distingue les erreurs et les duperies auxquelles succombent les habitants de la place. Des histoires comme dans la vraie vie tel qu’on les connaît de son village ou de sa rue.
Oui, Schmitt parle de relations, de sentiments et il donne un aperçu sur des situations en tête à tête. Son langage est pourtant si délicat qu’on ne se sente jamais offensé. Grâce aux chapitres courts ce livre se prête parfaitement à la lecture du soir. La poursuite de la lecture le lendemain ne posera pas de problèmes.

 

Bonnets décos

Minimuetze9

J’ai eu besoin d’une journée additionelle pour faire les fotos parce que je voudrais absolument vous montrer deux façons différentes de présenter les mini bonnets. Pour la couleur de la laine orientez-vous aux couleurs de l’environnement.

Minimuetze2D’un rouleau de papier cadeau coupez un morceau de 1,5cm qui vous servira de base pour le bonnet. Des fils de laine seront tirés au travers du petit rouleau. Afin d’avoir des fils de longueur égale bobinez-les autour d’une planche à tartiner ou un livre d’environ 15cm. Il vous faut entre 60-80 fils par bonnet dépendant du diamètre du rouleau.

 

Minimuetze3Tranchez les fils sur un côté de la planche et rassemblez quatre fils. (Si la laine est plus épaisse ne prenez que trois fils.) Mettez les fils en deux, tirez le passant au travers du rouleau et sillonez les bouts au travers du passant et nouez solidement. Le nœuds donneront un joli bordure de bonnet.

 

 

Minimuetze4

Mettez les nœuds l’un á côté de l’autre pour complètement couvrir le papier du rouleau. Ajustez les nœuds et arrangez-les en ligne.

Minimuetze5

Cardez les fils et nouez-les un peu au dessus des nœuds avec un fil long pour obtenir la forme d’un bonnet. Coupez le fil après l’avoir noué deux fois.

Minimuetze6Minimuetze7

Coupez tous les fils en rond pour obtenir un pompon mais sautez un couple de fils pour la suspension des bonnets. Accrochés à une branche avec quelques boules de neige en ouate ils donneront une belle décoration pour la fenêtre.

Minimuetze8

Alternativement mettez-les dans des ronds d’ouate parmi vos pots de fleur. Si vous n’avez toujours pas envie de l’hiver ce n’est donc pas ma faute.